7/10Animal Crossing : New Leaf - Un jeu pour petits malins !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 10/06/2013
Notre verdict : 7/10 - Life is leaf ! (Ecrivez votre critique)

Tags : pour nintendo crossing animal wii jeux playstation

Animal Crossing est une série qui est bien connue des amateurs de chez Nintendo et des amateurs de glandouille. Depuis 2001 et ses premiers pas, la saga a conservé ses racines à savoir, la vie dans un gentil village d’animaux anthropomorphiques. Les plus anciens diront que c’est un peu comme vivre chez les Petits Malins. Avec des millions de Japonais conquis à chaque épisode, nous ne pouvions pas passer à côté d’un nouvel opus.

Animal Crossing : New Leaf - Un jeu pour petits malins !
En attendant les maçons du coeur ! Tout commence lorsque vous prenez le train (comme beaucoup de gens le matin). Un chat vient vous faire un brin de causette (c’est moins habituel ça). Une manière de lancer le jeu en donnant votre nom, votre genre et la ville où vous allez. Je lui ai dit « Paris » mais à mon arrivée, je constate que cela n’y ressemble pas tellement et pour cause, je débarque dans la version Animal Crossing : verdoyant, sympa avec des animaux qui chantent et une fontaine de chocolat. Bon, la fontaine, c’est un ajout de ma part mais l’idée est là : vous allez vivre une aventure mignonne tout plein, sans zombie, menace alien ou dinosaure mutant kidnappeur de princesse. En plus, vous avez de la chance, sans raisons apparentes, vous voilà maire du village.

Animal Crossing : New Leaf - Un jeu pour petits malins !
Koh Lanta le retour des héros !
La force (et la faiblesse) de ce jeu va venir de son principe : dans le village mignon tout plein, vous êtes encouragés à glander. Deux types de glande : un peu utile comme parler aux citoyens pour qu’ils soient heureux ou accomplir tel ou tel objectif pour que votre secrétaire vous débloque davantage d’options de glande. Ou totalement inutile comme envoyer des lettres d’insultes aux villageois (qui resteront toujours heureux), coller des stickers partout, écrire les énigmes du père Fourras sur le panneau de la ville ou dessiner diverses choses à base de trous dans le sol grâce à la pelle. Les plus tatillons de la glande (ça existe) râleront sur l’impossibilité de se jeter de but en blanc d’un pont, de lancer des cailloux ou de se balader à poil parce qu’on aurait décidé d’une ville naturiste.

Animal Crossing : New Leaf - Un jeu pour petits malins !
euh ... Gossip Girl ?
Cependant, il existe des actions nouvelles comme gérer les horaires d’ouvertures des magasins (quand on veut jouer comme moi à 6h30 du mat’, c’est mieux), gérer les services de la ville comme le poste de police ou encore accrocher des trucs aux murs parce que la déco, c’est aussi une activité à part entière. Parmi mes moments de glandouille, j’ai apprécié de secouer les arbres et voir ce qui en tombent. Ainsi, j’ai pu récolter des sous (car ça peut pousser dans les arbres) ou encore me faire attaquer par un essaim d’abeille (et balader ma tête boursoufflée dans la ville).

Animal Crossing : New Leaf - Un jeu pour petits malins !
Piranha 3D !
Pour réaliser toutes ses inactivités, vous bénéficierez de la patte graphique de la série qui est toujours aussi mignonne. Les graphismes ont été soignés pour apporter des effets sympathiques sans ruiner notre rétine lorsque l’on joue en 3D. Je pense notamment à l’effet de rondeur du monde lorsque l’on se déplace. Même chose pour les musiques qui n’agresseront pas vos délicates oreilles. Le gameplay de son côté ne vous donnera pas mal au crâne même si au départ tous les menus ne sont pas toujours instinctifs. On aurait également aimé des raccourcis pour les objets utilitaires pour pouvoir jongler efficacement avec.

Animal Crossing : New Leaf - Un jeu pour petits malins !
True Blood !
Puisque je me plains, autant vous dire également que l’extrême politesse des personnages peut être agaçant : en effet, je perds un temps fou à entendre leurs salutations diverses ou leurs phrases récurrentes. De même, comme j’ai pu le sous entendre lourdement, il faut un esprit préparé à ce jeu où finalement, on ne fait pas grand chose à part se balader gentiment et se relaxer. Cela s’adresse donc à un public bien particulier. Ce dernier saura apprécier ce rythme et cette ambiance zen dans laquelle on appréciera la synchronisation du jeu avec les saisons et les heures du jour et de la nuit. Ainsi, plus vous « glanderez » dans le jeu, plus vous y découvrirez ses subtilités et son potentiel. Néanmoins, tout le monde n’est pas prêt à ce genre de voyage. C’est un peu comme jouer à My life as a king où la glande royale était de mise. Comme dirait Nicolas lorsqu’il a constaté la « glande » potentiel d’Animal Crossing : « Best. Canette. Game. Ever ».

Animal Crossing : New Leaf - Un jeu pour petits malins !
Sex in the City ?