10/10Deus Ex - Test

/ Critique - écrit par CBL, le 31/01/2001
Notre verdict : 10/10 - Immanquable. (Ecrivez votre critique)

Tags : deus divided mankind human revolution test jeux

Deus Ex est l'un des derniers jeux de Eidos. Eidos... On pense Daikatana, Tomb Raider, bref, jeux de daube ! Et bien là c'est une oeuvre magistrale qu'Eidos nous apporte. Vous incarnez JC Denton, membre d'une troupe de force spéciale anti-terroriste. Vous avez la particularité d'être doté d'éléments bioniques dans votre corps, que vous pourrez faire évoluer au cours du jeu. JC Denton devra donc accomplir des missions pour L'UNATCO (l'ONU version musclée), vous découvrirez des complots, rencontrerez des tonnes de personnages... Je ne vous le cache pas, le scénar' est fantastique. Le jeu se présente comme un Doom-like mais vous pouvez interagir avec tous les éléments de l'environnement à la manière d'un jeu de rôle : vous pouvez prendre des objets, parler aux personnages... Comme dans un jeu de rôle, vous aurez des compétences que voue pourrez évoluer et qui vous serviront souvent à avancer dans le jeu. Malgré l'apparente linéarité du jeu, deux joueurs qui parlent de Deus Ex n'auront jamais les mêmes souvenirs et ce parce qu'il y a mille façons de parvenir à vos fins : en douceur, bourrin, par des voies détournées...

Une porte est fermée ? Pas de problème : crochetez-la, exploser-la, piratez le terminal de sécurité pour commander l'ouverture... De plus, vos actions influent sur le cours des événements de l'aventure. Chaque joueur aura sa propre façon de jouer et elle se retrouve dans l'utilisation des point d'expériences que vous gagnez : certains prendront plus les compétences permettant d'utiliser les nombreuses armes disponibles alors que d'autres prendront informatique ou survie.

Idem pour les modifications que vous ajoutez à votre corps bionique. Le jeu se veut un tant soit peu réaliste ce qui veut dire des dégâts réalistes et localisés. Si vous y allez trop bourrin, attendez-vous à crever souvent. Réalisme oblige, ce que vous portez est limité par la taille de l'inventaire qui reprend le système de Diablo 2. Vous allez me dire : "je fonce l'acheter, il est trop bien ce jeu" ! Oui mais c'est sans compter le graphisme. A la base c'est le moteur d'Unreal Tournament mais je sais pas comment il se sont débrouillé car au final, le jeu rame à donf tous détails à fond même sur une grosse config et on est obligé de diminuer le graphisme et là, ça devient très moche !!

P.S. : le mode multijoueurs n'est accessible que via un patch et ne présente que peu d'intérêt. C'est du deathmatch et seul l'utilisation des pouvoirs bioniques fournit un regain d'intérêt.