6/10Skyrim : Dawnguard

/ Critique - écrit par gyzmo, le 30/07/2012
Notre verdict : 6/10 - Vampire, vous avez dit vampire ? (Ecrivez votre critique)

Tags : skyrim dawnguard scrolls elder steam dlc jeux

Pour la première extension sur le monumental Skyrim, Bethesda n'a pas fait les choses en grand. Au milieu de la poignée d'items et de cris pas toujours très utiles pour un joueur expérimenté, l'arbalète et ses flèches customisables se révèlent sans doute le plus décevant des ajouts en terme de puissance brute. Côté environnements, les repaires des deux factions en présence (les Vampires et leurs chasseurs), les vallées perdues ou le Cairn de l'âme font pâle figure vis-à-vis des autres décors construits à partir d'éléments recyclés qu'un explorateur avisé de Bordeciel ne manquera pas de remarquer. Pour le reste, Dawnguard fait enfin honneur aux deux monstres légendaires que sont le Vampire et le Loup-Garou en leur accordant un arbre de compétences respectif. Mais est-ce suffisant ?

Skyrim : Dawnguard
Dans la peau d'un Seigneur Vampire, pour public averti seulement !

Pour celui qui a passé des centaines d'heure en Bordeciel, visité les moindres recoins de son immensité et façonné son avatar à l'image d'un archer de l'ombre (level 52) adapte du oneshot bien placé, se voir offrir l'opportunité d'incarner un seigneur Vampire brut de décoffrage – car jouer un garde de l'ombre n'apportera que peu de bouleversements en terme de jouabilité, est-ce suffisant pour attiser sa curiosité et orienter un changement de cap plus ou moins radical ? Subjectivement, nous serions tentés de répondre par la négative. Car en pratique, si le gameplay du Loup-Garou était déjà peu joyeux, dites-vous qu'en tant que Vampire, c'est vachement plus pire. Le passage obligé à la troisième personne, l'imposante stature inadaptée aux donjons cloisonnés, la lourdeur de déplacement, tout semble inadapté pour un joueur habitué des approches subtiles. Objectivement, par contre, après avoir pris acte d'une prise en main peu intuitive, se retrouver dans la peau d'un suceur de sang se révèle dans cette extension un plaisir solitaire plutôt agréable.

Accessible à partir du niveau 10, cette aventure tiendra en haleine pendant une bonne quinzaine d'heures quiconque s'y adonnera. Une durée de vie honnête, en somme. Mais ne comptez pas trop sur du replay value, la trame principale n'étant pas un exemple de choix multiples avec conséquences renversantes. Entre quêtes Fedex inintéressantes et missions de faction à la narration bancale, l'extension ne vaut vraiment le coup que si vous envisagez de vous glisser dans la peau d'un seigneur Vampire (ou pour explorer un peu plus vos talents de Loup-Garou). Les autres, ceux qui ont dépassé le niveau 50, s'ennuieront ferme tant la difficulté leur paraîtra fragile et le dépaysement peu important. Enfin, dernier point qui fâche : le prix. Vendre 20€ (1600 points microsoft) sur console une simple extension avec si peu de contenus (majeurs), alors qu'en parallèle, les joueurs PC ont la chance d'avoir accès à un catalogue gratuit de mods tout aussi bien faits, il vaut peut-être mieux attendre une baisse de prix lors d'une promotion pour acquérir ce Dawnguard...