2.5/10Steel Battalion : Heavy Armor - Test Kinect

/ Critique - écrit par Guillaume, le 03/07/2012
Notre verdict : 2.5/10 - Kinect ta mère ! (Ecrivez votre critique)

Tags : battalion steel armor heavy test kinect vues

Oh non ! Pourquoi me suis-je ramassé le test de Steel Battalion Heavy Armor ?

J'étais plutôt heureux au départ : un jeu tourné hardcore gamers lié à une exploitation conjointe de Kinect et de la manette traditionnelle.

Mais dès les premières secondes, je déchante : j'ai l'impression d'avoir allumé la mauvaise console ! S'agirait-il d'un jeu Wii ? Oui, oui. C'est moche, et pas qu'un peu. Ce n'est pas juste un nombre de polygones réduits, c'est carrément la patte graphique qui est à mille lieues de l'état de l'art.

Steel Battalion : Heavy Armor - Test Kinect
La vue principale du jeu : l'intérieur du cockpit.

Mais en fermant à moitié les yeux, j'arrive à passer outre. S'ensuit alors le début d'une grande aventure qui s'amorce par un tutoriel que je ne passerais jamais. D'ailleurs, depuis, je me sens un peu comme David Vincent : Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. J'ai cherché, j'ai voulu, vraiment essayé, mais rien n'y a fait, je n'ai jamais trouvé.
Armé de ma manette, je déplace mon tank de combat. Je bouge les bras pour voir mes coéquipiers, pour changer le type d'armes à utiliser, pour allumer le turbo, pour... tout un tas de choses dont l’autodestruction du blindé.

Le combo manette/Kinect est plutôt séduisant : les avantages d'un contrôleur précis et d'une reconnaissance de mouvements devraient, en théorie, permettre une expérience de jeu inégalée.

Steel Battalion : Heavy Armor - Test Kinect
Admirez les textures, les polygones, oh c'est beau !

Malheureusement, les développeurs, à moins que ce ne soit tout simplement les possibilités offertes par Kinect, n'ont pas permis de rendre le duo crédible. Pire même, le jeu en devient complètement injouable. On passe plus de temps à "jouer" à réussir à atteindre tel ou tel bouton qu'à vraiment "jouer".

Le Gameplay est ainsi tellement dévalué qu'il corrompt tout ce qui l'entoure. Impossible de prendre plaisir à évoluer dans Steel Battalion, à moins de vouloir se prouver quelque chose.

- Moi j'ai fini Heavy Armor !
- Wow, tu es trop hardcore !

Mis à part pour frimer, il n'y a vraiment pas de raison de s'astreindre à jeter ne serait-ce qu'un oeil à ce jeu d'un autre espace dimensionnel.

Passez votre chemin, vous me remercierez.

Steel Battalion : Heavy Armor - Test Kinect
DR.