1/10Twisted metal Black - Test

/ Critique - écrit par CBL, le 22/06/2002
Notre verdict : 1/10 - Le fond n'est plus très loin. (Ecrivez votre critique)

Tags : metal twisted video jeux playstation black test

Support : PlayStation 2.

Pour ceux qui l'ignorent, Twisted metal est une série de jeux dont le succès est phénoménal outre-atlantique. Cet épisode est en fait le cinquième, les 4 premiers étant sur Psone. En Europe, ils n'ont pas très bien marché et pour cause, les Twisted metal, c'est un peu de la daube.

Dans Twisted metal, on choisit un personnage et son véhicule qui va avec (ça va de la moto au camion de glacier en passant par le fourgon blindé) et vous voilà lâché dans une arène contre plein d'autres véhicules qui vous tirent dessus. Chaque véhicule possède des caractéristiques propres, mais dans l'ensemble, ils ont tous la maniabilité d'un 33 tonnes qui n'est pas sans rappeler 18 wheeler. Evidement, pour vous défendre, vous pouvez ramasser des armes, des power-ups ou utiliser votre attaque spéciale qui revient périodiquement. Le jeu est en fait constitué d'une suite d'arènes avec à chaque fois à peu près 8 ennemis. Le gros problème est qu'on s'ennuie ferme. Le jeu est vraiment extrêmement lent, on se paume dans les arènes et on tournent souvent longtemps avant de trouver quelqu'un et, comme les armes ne sont pas précises et que les ennemis sont résistants, tuer quelqu'un est une véritable galère. Du coup, chaque arène semble durer des heures et il faut vraiment du courage pour passer à la suivante, tout en sachant très bien que c'est exactement la même chose. A deux en coopératif, le jeu s'améliore un peu car on finit les arènes plus rapidement mais il reste aussi ennuyeux. Par contre, oubliez le mode deathmatch qui n'a vraiment aucun intérêt.
Mais que serait un mauvais jeu sans une réalisation pourrie ? Jamais la ps2 n'aura été autant sous-exploité avec des arènes faites avec 4 polygones et 3 textures gris-marrons vraiment horribles, des véhicules qu'on a souvent du mal à identifier de loin et des bruitages qui semblent dater de l'atari ST. Ils l'auraient développé pour la Psone qu'on aurait pas vu la différence. Seule la musique dans le style lugubre est assez sympa.

En bref, Twisted metal black s'inscrit dans la lignée des 4 premiers à savoir des bouses sans nom. Et comme d'habitude, il s'en vendra comme des petits pains, surtout chez les amateurs de Delta Force et Deer Hunter.