8.5/10Beyond Good & Evil - Test

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 02/03/2011
Notre verdict : 8.5/10 - Jade d'or ! (Ecrivez votre critique)

La sortie arcade à ne pas louper pour tous les amateurs d'aventure. La belle Jade est de retour et le temps n'a pas d'emprise sur elle. Un jeu qui en plus d'avoir un gameplay accessible et un scénario accrocheur, se pare de graphismes améliorés.

Beyond Good and Evil est un jeu qui est entré dans le monde des « classiques ». Son nom est connu de tous même si tout le monde n’y a pas forcément joué. En effet, beaucoup de spécialiste en marketing s’accordent pour dire que ce jeu aurait été encore plus grand s’il n’avait pas été sorti si proche d’un autre jeu de la même société : Prince of Persia les Sables du Temps. Néanmoins, la belle Jade a réussi à se démarquer suffisamment pour graver son image dans nos mémoires. Est-ce pourquoi elle revient nous saluer sur les nouvelles plateformes dans une version haute définition ? La journaliste est-elle toujours à la page ? Chez Krinein, nous ne pouvions pas passer à côté d’un jeu qui met en avant une consoeur virtuelle. Par conséquent, je suis chargé d’aller interroger l’aventurière tout en me rappelant que la ravissante Emma De Caunes a prêté sa voix et ses manières à Jade.


Clic-clac Kodak ! j't'ai dans la boite !
Canette : Bon Jade ! Quelle aventure nous proposes-tu ? Une nouvelle ou bien l’ancienne avec des remaniements ?

Jade : avec Ubisoft, nous nous sommes lancés dans une version HD du jeu. Il ne fallait pas perdre les qualités du jeu original alors nous avons conservé le scénario d’origine. Je dois donc enquêter sur la guerre qui fait rage contre les DomZ accompagné de mon fidèle oncle Pey’J.

Canette : Je suis nouveau sur le jeu et j’avoue que ce scénario m’a bluffé. Je ne m’attendais pas à autant de liberté et de personnages impliqués. Je sais que certains préfèrent les courses mais je suis tombé amoureux de la capacité à prendre des photos. D’ailleurs, le gameplay est séduisant mais n’as-tu pas peur qu’il soit dépassé ?


Maousses les insectes !
Jade : Que ce soit pour combattre ou pour me déplacer, je voulais que le joueur soit en terrain connu. Il n’y a rien de plus frustrant que de chercher des heures comment réaliser un mouvement ou comment sauter sur une plate-forme. Au final, le jeu est fluide même si j’avoue que le crochetage de serrure ou bien l’interface de certains menus auraient pu être travaillés davantage.

Canette : Je te l’accorde. Pour ma part, la barre de vie à base de petits cœurs était assez old school mais les couleurs présentes dans le jeu ou bien les musiques d’ambiance ont contribué à mon plaisir.

Jade : Je suis une grande amateur de Yoga et de spiritualité, il fallait que Hillys retranscrive l’état émotionnel dans lequel j’avais effectué mes reportages. Ma maîtrise du bâton m’a demandé également un grand investissement qui au final me procure ce détachement et ce côté aventurière et zen.


Réunion de famille Chat-leureuse !
Canette : C’est vrai qu’après quelques heures en ta compagnie, on se sent en harmonie avec le monde. La progressivité du jeu ajoute à cela en mon sens. En tant que joueur, tout n’est pas mâché et il faut utiliser un minimum son cerveau pour débloquer un passage ou deux. Pour changer de sujet, que penses-tu du potentiel de ce jeu à l’heure actuel ? En effet, à l’époque, le Prince ou Jak 2, proposaient des aventures qui t’ont fait un peu d’ombre. Crois-tu que cela puisse aussi arriver maintenant au vu des sorties du mois de mars ?

Jade : Je comprends ton inquiétude mais en 2003, j’ai réussi à tirer mon épingle du jeu même si les ventes auraient pu être meilleures. J’ai pu devenir un personnage important malgré la concurrence masculine. Cette année, je joue dans la catégorie jeu d’arcade à télécharger. Je ne suis donc pas inquiète par les sorties disques ou les autres sorties arcades. Pour ces dernières, je propose un contenu riche et une aventure très bien réglée. Certes, je ne fais pas dans la nouveauté mais j’ai des bases solides et j’espère séduire les joueurs.

Canette : De mon côté c’est réussi, ça te dis un resto après la prochaine partie ?

Jade : Tant que tu me laisses conduire l’hydroglisseur …
Qui a dit sexe faible ?