8.5/10Mario Party 9 - Test

/ Critique - écrit par Islara, le 03/03/2012
Notre verdict : 8.5/10 - Du sacré neuf dans un certain 9 ! (Ecrivez votre critique)

Tags : party mario jeux wii nintendo etoiles test

Bien que la Wii soit une console en fin de vie, Nintendo nous y offre encore quelques productions intéressantes, ce qui n'est pas plus mal car tant de monde a acheté la Wii qu'il serait dommage de léser de si nombreuses personnes. Ainsi, après un magnifique Zelda auréolé de récompenses, voici venir un nouveau Mario Party. Est-il encore besoin de décrire le concept de Mario Party ? Non. Voir ici, si vraiment vous découvrez le monde du jeu vidéo et n'y connaissez rien, ce qui peut arriver surtout si vous êtes un papa ou une maman qui veut offrir un petit cadeau sympa à sa fille ou son fils.

Par contre, ce qu'il faut rappeler, c'est que le concept Mario Party est un pur produit Nintendo, et donc un produit fait avant tout pour les Japonais(es). Or, les Japonais(es) ont une particularité. Qu'ils/elles soient petit(e)s ou grand(e)s, ils/elles bossent dur, très dur. Alors quand ils s'accordent un peu de détente, ils ne le font pas à moitié, d'où le délire, la loufoquerie et la convivialité assurés. Mario Party 9 remplit de ce point de vue sa mission et on est très content car c'est avant tout ce qu'on aime, surtout plus de quatre années après le dernier opus. Donc si vous n'avez pas le n° 8, foncez sur ce n° 9, vous ne serez pas déçus.

Les bonnes surprises : dans une même galère pour un parcours donné...

Mario Party 9 - Test
Tous dans la même voiture : effet détonnant !
Si vous avez déjà le n° 8, que vous apportera alors ce nouvel opus ? On se demandait s'il n'utiliserait pas le Wii Motion Plus. La réponse est non. Les mini-jeux restent ainsi de maniabilité classique, c'est-à-dire moyennement pratique. Dommage, mais après tout, ça fait partie de l'esprit Mario Party que les choses soient ainsi. En revanche, il y a un vrai renouveau sur tant de points qu'on en est sacrément surpris.

Primo, comme on avait cru le comprendre lors de l'E3, on se déplace tous en même temps, dans un moyen de locomotion allant de la voiture au tapis volant (quand je vous disais que c'était loufoque). Avant chacun allait de son côté. C'est fini, on est tous dans la même galère et c'est très intéressant. Pourquoi ? D'une part parce que cela ajoute une belle dose de stratégie : il faut bien calculer ses déplacements et ses lancers de dés vu que l'adversaire jouera juste après. D'autre part, parce que les autres joueurs s'ennuient moins en attendant leur tour car ils ont tout intérêt à suivre de près ce qu'il se passe.

Secundo, le parcours ne se fait plus sur un nombre donné de tours ou d'étoiles, mais sur un parcours à accomplir. Les cartes sont ainsi un peu plus vastes qu'avant et on ne repasse pas deux fois au même endroit. C'est plutôt pas mal comme idée pour la variété. Par contre, la durée de la partie n'est plus ajustable comme elle l'était avant. Comptez donc au moins une demi-heure quand vous vous lancez.

... avec plus d'étoiles, plus de dés, bref, plus de tout

Tertio, il y a plus de tout :

- beaucoup plus d'étoiles (on peut en avoir jusqu'à 70 en fin de partie), ce qui est très bien car sur la GameCube, leur nombre limité diminuait les possibilités de retournement de situation et sur le n° 8, leur nombre était aussi limité par l'intermédiaire des "pièces" (il fallait acheter les étoiles avec des pièces) ;

- plus de dés différents (dés de 0-1, dés de 1-2-3, dés de 4-5-6, dé de 10 même, dé truqué où on choisit son chiffre) ce qui est très bien aussi car on peut mieux ajuster sa stratégie et diminuer l'importance du hasard (hé oui, je vous assure qu'il est parfois utile d'avoir un dé de 0-1, vous verrez) ;

Mario Party 9 - Test
Nooooon, pas la moitié de mes étoiles !!!
- plus de cases à effets spéciaux ce qui est encore très bien car, de ce fait, on ne s'ennuie jamais. Il se passe toujours quelque chose : case dé, case chance, case malchance, case qui change l'ordre de jeu, case relance, case demi-tour, case hasard, case Bowser, case méchantes étoiles, case étoiles, case mission, case boss, case mini-jeu chacun pour soi, case mini-jeu équipes, case mini-jeu Bowser Jr, case mini-jeu combat ;

- plus d'éléments à débloquer dans un musée via des points d'aventure (plateaux, personnages musiques, sons et j'en passe) ;

- plus d'options ; on apprécie notamment que les textes défilent plus vite et qu'on puisse même enlever les messages d'aide car Mario Party n'est pas que pour les enfants (surtout vu la dose de stratégie que le jeu inclut désormais) ;

- plus de variété dans les décors et leurs particularités (tuyaux, téléportations, ennemis). Les nombreux Boos qui vous pompent la moitié de vos étoiles ne sont par exemple pas présents partout.

Et j'en passe encore une fois car faire l'inventaire de tout le richissime contenu de ce jeu serait tout aussi fastidieux pour le rédacteur de Krinein qu'ennuyeux pour son lecteur.

Détente nerveuse totale par évasion dans un monde coloré et farfelu, coup de gueule contre les retournements permanents, délire sur "je suis la star de la malchance" ou "la star tranquille" et je gagne des étoiles pour ça, soupirs devant ces mini-jeux toujours nouveaux et pas si simples, envie de voir les surprises que nous réservent les autres plateaux, prise en main intuitive et pratique de la wiimote, gros Bowser qui nous nargue et essaie vainement de nous faire peur tant il est caricatural, voilà en résumé ce qui vous attend si vous investissez dans Mario Party 9. Durée de vie assurée tant qu'on joue à plusieurs.