4/10Pokémon bleu - Test

/ Critique - écrit par Nicolas, le 18/04/2001
Notre verdict : 4/10 - Vénération ou immolation (Ecrivez votre critique)

Tags : pokemon game nintendo rouge jeux bleu version

Il y a quelques années, on commençait à peine à entendre parler de ces chtits monstres nombreux dont les nippons étaient tombés amoureux. Puis ils sont arrivés... Et nous ont tous noyés (Le test a été effectué sur la version bleue de la cartouche.)... Je vais essayer de décrire simplement le scénario, afin que tout le monde puisse comprendre : Un jour, un gosse, (appelons le Sacha), décide qu'il y en a ras la casquette du foyer familial, et part à l'aventure pour devenir dresseur de Pokemon. Et... voilà. Alors notre brave Sacha doit réunir 8 badges, tout en capturant des pokemons, qu'il entraîne pour qu'ils deviennent plus forts, et en évitant des méchants, la team Rocket (ouh qu'ils sont vilains!). Ok, donc on joue pas à ce jeu pour le scénar.
La préoccupation principal est d'élever ces p'tites bébêtes et d'en trouver d'autres pour en avoir le plus possible. Les pokemons sont classés en dix catégories (je crois), chacune ayant ses propres atouts et faiblesses par rapport aux autres catégories. Et comme on ne peut transporter que 6 pokemons sur soi (le reste étant stocké sur un pc), le plus efficace est d'avoir une équipe hétérogène au possible. La majeure partie du temps, on erre dans la nature, traquant les chtites bêtes dans les hautes herbes, puis on arrive dans un village, là y a une embrouille avec la team rocket, faut explorer les maisons, y a un gros bâtiment très labyrinthique qui commence à saouler ou une arène avec des dresseurs qui nous veulent pas que du bien, on résout le problème en fightant, et on repart gaiement sur les routes. Autant dire que cela frise l'aliénation (Combat ! COMBAT !!). Surtout que les combats restent très primaires : Les pokemons connaissent seulement attaque (ils disposent de plusieurs façons d'attaquer cependant), et vous n'intervenez jamais dans en tant qu'être humain dans les attaques (On a tellement envie d'écraser les vieilles mauvaises herbes qui nous attaquent!). On ajoute les dialogues, quoique traduits en français, d'une profondeur pitoyable (ex: une fille vous accoste, vous dit "mon mec c'est le plus beau", puis vous attaque à coups de pokemons), et que 75% des gars qui peuplent cette planète ne pensent qu'à se fighter (Combat ! COMBAT !!). Pokemon vise surtout les plus jeunes, les énigmes sont déconcertantes de facilité et le déroulement du jeu devient vite lassant. Même en vitesse rapide, le texte est lent (les combats sont exprimés sous formes de texte suivis d'une petite animation), et même si je sais que la Game boy n'est pas un orchestre symphonique, je me demande encore pourquoi j'ai tellement envie de tronçonner la cartouche quand le son est allumé (je HAIS notamment le Bip Bip que fait la jauge d'un Pokemon à l'agonie). A réserver aux enfants et/ou à ceux qui n'ont vraiment rien à faire de leurs journées et qui sont trop nuls aux jeux intelligents (Joueurs de
Quake 3, ce jeu est pour vous!).