8/10Final Fantasy IX - Test

/ Critique - écrit par Nicolas, le 01/03/2001
Notre verdict : 8/10 - Attention, jeu mythique! (Ecrivez votre critique)

Tags : fantasy final playstation switch personnages square version

Neuvième opus de la célèbre saga de Square Soft attendu au tournant après un 8ème très controversé, Final Fantasy IX se pointe sur Playstation. Et si on parlait un peu de succès obligatoire pour un très grand jeu ? Premier changement (par rapport au FF7 et au FF8), l'univers. On oublie le style un peu cyberpunk pour revenir aux sources. En clair, de la fantasy pure et dure, épée, magie, un point c'est tout. Autre changement, le IX préfère se rapprocher de FF6 que des autres. Aussi votre équipe n'est plus composée de trois personnages mais de quatre. Les points de magie reviennent (mouais), et les G-force demeurent sous le nom de Eidolons. Voilà pour les changements.

Si le VIII m'avait saoulé au niveau personnages (Selphie, Irvine, CACA), le IX me fait l'effet inverse : Zidane (oui ZIZOOOOOOOUUUU !) prône une belle mentalité, Garnett est adorable, Vivi est attachant, et tous les autres que j'ai rencontrés jusqu'à présent ne m'ont pas déçu. Plastiquement, c'est du Final Fantasy, les vidéos sont (comme d'hab) magnifiques, les décors itou, les persos sont bien animés (plein de petites mimiques), et les Eidolons en rajoutent encore à la perfection graphique du jeu. Amélioration aussi, les invocations ne passent complètes (le minimum : 10 secondes) que de temps en temps. La majeure partie du temps le jeu n'en montre qu'un morceau (quelques secondes). La musique est correct (à part le morceau du titre), et les auteurs ont eu la bonne idée de réenregistrer une musique comme il l'avait fait pour le VIII (Eyes on me), ici entendue tout à la fin (Melodies of life).

Niveau scénario, le IX parait moins confus que le VIII : la mère de Garnett (Carlos déguisé en clown) cherche à étendre son royaume (personne ne comprend pourquoi elle commence à saouler tout le monde d'ailleurs) en utilisant les Eidolons, et des créations appelées les Black Mages (des bonhommes rabougris avec des chapeaux pointus qui font de la magie, un peu comme Vivi qui est aussi un black Mage). Et le rôle de votre groupe est donc de découvrir la vérité, et accessoirement de sauver tout le monde aussi.
Le IX combine tous les points forts des précédents en un seul, et s'impose comme la référence sur console.