8/10Professeur Layton et l'Etrange Village - Test

/ Critique - écrit par knackimax, le 27/11/2008
Notre verdict : 8/10 - Le professeur s'étonne (Ecrivez votre critique)

Tags : layton professeur village enigmes enigme etrange mystere

Très chouette titre à la croisée des mystères qui accompagnent habituellement le point and click et du programme d'entraînement cérébral. Pour le coup un mélange bien complet et bien savant, habillé de velours, et proposé aux volontés de fer.

Il y a parfois des énigmes sans réponse : beaucoup, des jeux qu'on n'attendait pas ; parfois et surtout des noms qu'on ne connait pas pour la plupart et qui apparaissent sans être annoncés et laissent le monde de l'inconnu nous envahir. Le professeur Layton fait partie de cette catégorie oh combien étrange et désinvolte. Il se pose en expert sans même s'annoncer et nous bluffe par sa présence si particulière.

Tout commence comme un bon vieil épisode de Sherlock Holmes (la série animée mais sans les animaux) avec un coup de crayon un peu plus nuancé tendance
Miyazaki. Le professeur Layton accompagné de son sidekick et apprenti Luke se dirigent vers le petit village de Saint-Mystère où ils sont attendus par la veuve d'un Baron nommé Reinhold qui vient de trépasser en laissant un testament un peu particulier. En effet, pour hériter du vieil homme fraîchement parti rejoindre une des plus grandes énigmes de l'univers, il faut trouver la célèbre pomme d'or, artefact dont on ne connait pas vraiment l'existence ou la provenance. Il se trouve que le village tout entier ainsi que ses habitants porte bien son nom car tout le monde s'exprime en énigmes et en puzzles de tous genres. Ce village à la française où les bérets ne se comptent même plus sera donc l'endroit de toutes vos réflexions, et préparez-vous bien car il va vous falloir du temps pour résoudre tous les tests et puzzles proposés par les personnages qui peuplent le coin... si jamais vous arrivez à vous y rendre pour commencer.

Le style graphique de ce jeu surprend dans un premier temps. Le crayonnage intempestif rappelle les meilleurs moments du « point and click » old school. On ne
va pas s'en plaindre, d'autant plus que la prise en main est assez facile et que la navigation est des plus agréable dans les rues de la capitale des secrets. De plus,  les tons neutres qui habitent les lieux sont du plus bel effet et il devient plaisant de reconnaître un élément caché dans le décor, se rajoutant un nouveau challenge à la longue liste qui nous y attend déjà. Les cinématiques ou phases de discussions deviennent des encadrés de bandes dessinées et proposent une action assez variée bien que statique, le tout enrobé d'une interface chouette et enjouée. La musique qui s'y rajoute est dans le même ton. Loin d'être gênante elle donne un peu de sérénité au chercheur que vous devenez petit à petit.

Il faut dire que vous aurez besoin de patience pour arriver au bout de tous ces casses-têtes. Le principe est simple. Vous rencontrez des gens ou remarquez des étrangetés par-ci ou par-là. Ces entrevues vous proposent ou imposent des
exercices de logiques déguisés en énigmes à plus ou moins tous les coins de rue. Chaque question vous rapporte des picarats dont la quantité se réduit si vous ne trouvez pas la réponse au premier coup. Pour vous aider vous aurez le droit à des indices dénichables plus ou moins partout dans le village. L'un dans l'autre ces petites réponses vous accompagnent le long de votre aventure pour vous permettre de découvrir de nouveaux passages, de nouvelles rues et de nouvelles questions jusqu'à la découverte de l'objet de vos convoitises et votre raison d'être parti si loin de chez vous... mais surtout d'entraîner vos cerveaux ramollis par tous ces jeux idiots que vous aimez tant. En résumé, c'est une manière détournée de reprendre les succès de la DS en termes d'entraînement cérébral. Toutefois, le paquet est beaucoup plus joli et se permet de vous mettre en immersion là où ses prédécesseurs ne faisaient que vous proposer de l'exercice quasi scolaire.

Les curieux aimeront donc ce titre assez inattendu au packaging peu aguichant et pourtant si représentatif du soft (intel inside en quelque sorte). Grosso modo vous n'aurez pas grand chose à y gagner si ce n'est beaucoup de satisfaction et un peu
plus de confiance en votre système cérébral, ce qui n'est déjà pas mal. Le lien narratif vous engagera même dans un dialogue avec vous même en vous permettant de jouer le maître et l'apprenti de manière intermittente. Le tout est assez évolutif et s'adresse à un public assez large. Plus la question est difficile plus l'enquêteur en herbe se fera violence bien évidemment mais la quête principale ne semble pas demander beaucoup plus que cela. A vous de savoir si ce genre de passe-temps vous parle. Il s'agit après tout d'un jeu qui cible une fois de plus la famille au sens large avec des mini-jeux, des puzzles et autres babioles pour passer le temps. Alors la question reste la même que souvent : Casual ou Gamer.


En tout cas voici une bonne surprise bien agréable que nous fait Nintendo. Loin de l'aventure action du récent Disaster Day of Crisis, Le professeur Layton et l'étrange village vous proposera tout ce qui est implicitement écrit dans le titre. Des personnages intéressants et des énigmes d'un bon niveau dont certaines vous rappelleront des mini-jeux flash reçus dans votre boîte mail professionnelle, le tout enrobé par un gameplay efficace : pour les amoureux de la logique et les passionnés du mystère de l'esprit.